LES BOUQUINISTES

bouquins3

Le terme bouquiniste se réfère aux vendeurs de livres anciens et usagés, et d’un point de vue étymologique, le mot dérive de bouquin (petit livre).

Les “bouquinistes de Paris“, en France, sont les vendeurs de livres présents sur une grande partie des quais de Seine ; sur la rive droite, du pont Marie au quai du Louvre ; sur la rive gauche, du quai de la Tournelle au quai Voltaire.

Cette tradition a commencé au XVIe siècle, mais n’a pas été entièrement réglementée jusqu’en 1859, quand ils ont été établis à des points fixes, avec droit à 10 mètres de balustrade pour une cotisation annuelle de 26,35 F et une licence de 25 F.

Aujourd’hui, 240 vendeurs utilisent 900 «boîtes vertes», installés sur plus de trois kilomètres le long de la Seine et inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO, qui abritent environ 300 000 livres anciens, ainsi que des revues, des timbres et des cartes de collection.

Les livres de seconde main de Paris ont inspiré les libraires dans d’autres villes comme Ottawa, Beijing, Tokyo, Montréal, Québec, etc. Mais Paris est la plus grande librairie à ciel ouvert du monde.
L’emblème traditionnel des bouquinistes est « un lézard regardant une épée », le lézard symbolisant les bouquinistes toujours à la recherche du soleil pour vendre leurs livres et l’épée représentant leur aspiration à la noble profession de libraire auxquels on accordait le privilège de porter l’épée.
La vente de livres est une activité très ancienne qui a besoin d’une mise à jour pour pouvoir survivre dans cette société moderne et compétitive, qui est sous la pression d’Internet et du livre électronique. Pour cette raison, la mairie de Paris sélectionne soigneusement les nouveaux libraires. Certains candidats doivent même attendre des années avant d’obtenir l’approbation, car le nombre de licences est limité.

D’un autre part, le tourisme et la concurrence du numérique font que les ventes de livres diminuent et celle des souvenirs augmentent (car ces postes se sont transformées en attraction touristique). Par conséquent, on est autorisé un stand de souvenirs par trois de livres.

En plus, quelques bouquinistes organisent aussi divers programmes de nouvelles activités liées d’une forme ou une autre avec le livre et la littérature (ateliers de lecture et d’expression orale, théâtre amateur, ateliers d’écriture, etc.).
Même de nouveaux canaux de distribution ont été ajoutés avec les soi-disant «e-bouquinistes» qui ont des sites de vente en ligne numériques, ce qui représente une concurrence impitoyable pour les bouquinistes qui s’accrochent au mode traditionnel de vente et de relation avec leurs clients.

OBJECTIF: PARIS. Chansons à écouter

chansons

  • Edith Piaf, Sous le ciel de Paris. Un classique de la chanson française.
  • Joe Dassin, Les Champs Élysées. Voilà une chanson bien gaie.
  • Orges de Barback, Rue de Paname. “Paname” est le surnom donné familièrement à Paris.
  • Mireille Mathieu, Paris en colère. Paris, ville révolutionnaire.
  • Mano Negra, Ronde de nuit. (“Paris va crever d’ennui!”)
  • Yann Tiersen, La valse d’Amélie. Bande originale du film Le fabuleux destin d’Amélie Poulain.
  • Louise Attaque, Les nuits parisiennes.
  • Tryo, Paris. Reggae français.
  • Paris Combo, Living room (tout l’album).
  • Les fatals Picards, Moi je vis chez Amélie. Le contrepoint du film (lisez les paroles).
  • Maurice Chevalier, Ça c’est Paris. Une très ancienne chanson.
  • Triptik, Paname. Hip-hop français.
  • Sexion d’Assaut, Paris va bien. Rap français.

OBJECTIF: PARIS. Films à voir.

amélie barbes

  • Le fabuleux destin d’Amélie Poulain (2001) de Jean-Pierre Jeunet. À VOIR ABSOLUMENT.
  • Paris (2008) de Cédric Klapisch. Film choral français (multiplicité de personnages principaux).
  • Da Vinci Code (2006) de Ron Howard. Film américain d’action.
  • Moulin Rouge (2001) de Baz Luhrmann. Film musical.
  • Minuit à Paris (2011) de Woody Allen. Oscar du meilleur scénario original.
  • La Haine (1995) de Mathieu Kassovitz. (Attention: film tous publics en France mais non recommandé aux moins de 18 ans en Espagne; certaines scènes violentes peuvent impressioner certains spectateurs; ce film n’est pas “à voir absolument”, vous pouvez l’ignorer si ce genre de films vous gênent)
  • Faubourg 36 (2008) de Christophe Baratier. (intitulé en Espagne “París, París”). Du même metteur en scène que Les Choristes (“Los chicos del coro” en Espagne).

 

Lectures obligatoires

1º de ESO

  • SOLOWIJ, Bazyli, La Tour Eiffel, ed. Longman, col. Lire et Découvrir

2º de ESO

  • JOB, Béatrice, Un voyage de rêve en France, ed. Oxford

3º de ESO

  • MAXIME, Annette, Enfermés, ed. Longman, col. Lire et Découvrir

4º de ESO

  • JOB, Béatrice, Le vide-grenier, ed. Oxford
  • MAXIME, Annette, Le mystère du phare, ed. Longman, col. Lire et découvrir (niveau 3)
  • GERRIER, Nicolas, Des traces dans la neige !, ed. Vicens Vives, col. Chat Noir (niveau 2, A2)

1º de bachillerato

  • MOUQUET, Mathilde, La France des festivals, ed. Longman, col. Lire et découvrir (niveau 3)
  • VERNE, Jules, Le Tour du monde en 80 jours, (adapté en 800 mots), ed. Hachette, col. Lecture facile (niveau 1)

2º de bachillerato

  • SAINT-EXUPÉRY, Antoine, Le Petit Prince, (texte intégral), ed. Gallimard

buch

“Dame assise sur le trottoir”, par Isabel Tejero

FR1

Sur cette photo on peut voir à première vue une femme qui est assise dans un type d’emballage qui semble une valise. Dans son emballage, il pourrait y avoir des vêtements. La femme a l’air d’être en dormie et elle est dans la rue. On distingue un autre colis derrière sa jambe.

En plus, elle est contre un mur où il y des affiches comme un sur jazz, ou un autre à propos de « Baby Jane ? », un personnage qui fut Joan Crawford, une actrice américaine. On peut y voir à une femme adulte qui porte un manteau, un corsaire et dessous de celui-ci, un pantalon long, des bottes et des boucles d’oreilles. Je crois qu’elle porte aussi un foulard. Elle a les cheveux marron et courts et elle porte du maquillage sur ses yeux. La femme s’appelle Rosetta Lambanne et elle est d’Argentine mais elle habite en France puisqu’au fond de la photo, il y a une cathédrale qui ressemble Notre Dame, mais la rosace est différente. Ça m’a fait penser que le style est le même, le gothique. Elle á été mariée avec un homme avec qui avait deux filles mais elle s’est mariée pour la seconde fois avec une femme. Malheureusement, sa relation a empiré et depuis deux ans elles sont séparées et aujourd’hui elle habite dans la maison de ses parents avec ses filles.

Rosetta jamais n’a pas eu non plus de chance mais il y avait cinq mois que la chance frappé á sa porte et elle travail en train de faire des brioches de Saint Topez, une commune française où sont très connus ces petits gâteaux. Donc, son niveau de vie est moyen. À propos de sa personnalité, c’est une personne très bonne, surtout avec ses filles, elle est timide aussi, marrante, gentille et elle manque de confiance en soi. À propos de ses caractéristiques psychologiques, Rosetta est distraite, capricieuse et réservée. Elle c’est une personne méfiante aussi et elle n’a jamais eu beaucoup d’amis, et ceux qu’elle a connu l’ont déçu sauf Damian, Olivia et Melissa qui habitent en Argentine. Malgré cela, elle est en train de faire des amis en France, grâce à son nouveau travail. Alors, une bonne devise pour elle pourrait être « Dis-moi qui tu hantes, et je dirai qui tu es ».

La photo, qui est en noir et blanc, a été prise par Bruce Weber dans les années quatre-vingt-dix, parce qu’il a été surpris quand il a vu ce panorama dans la rue.